Chercheuse indépendante, conférencière, auteure et essayiste, Bleuette Diot est devenue le fer de lance du néo-évhémérisme en France. L’historienne aborde l’archéologie mystérieuse et les secrets de nos origines dans plusieurs essais, préfacés par le philologue Mauro Biglino et le Dr Pietro Buffa. Ses ouvrages sur les origines de l’humanité et des civilisations sont aujourd’hui des best-sellers.  ​

Férue de génétique, elle confronte ses travaux avec ceux de Pietro Buffa, docteur en biologie moléculaire et Lauréat du prix international Marie Curie, pour pouvoir étayer ses thèses anticonformistes sur la modification du génome humain à l’aube des âges. L’historienne mène depuis quinze ans une enquête pluridisciplinaire sur le sujet. Afin de reconstituer la trame mystérieuse d’un passé totalement oublié, elle traque tous les indices abandonnés par les populations du Croissant fertile. En recoupant ces précieux éléments d’information, Bleuette Diot tente de déchiffrer la lecture des premiers symboles archaïques du temple de Göbekli Tepe et des cités préagricoles du Croissant fertile, tout comme le fait l’archéologue Américain Gregg Braden.​

Outre ses essais écrits à partir de ses recherches, la chercheuse a également signé le scénario d’un film documentaire, réalisé par Jean-Raymond Binet : Le tertre sacré. Le film est sorti en avril 2018. Il est adapté de ses ouvrages. L’historienne intervient également dans le film de Patrice Pouillard Les Bâtisseurs de l’Ancien Monde BAM.​

Elle est régulièrement invitée à participer à des conférences et secoue les théories centenaires et poussiéreuses sur lesquelles nous faisons reposer nos croyances et les bases de notre histoire.

« C’est la spiritualité qui a conduit à la sédentarisation, et non pas l’inverse! »

Cette femme formidable et passionnante est vraiment à découvrir:
https://www.youtube.com/watch?v=4JlBjNhCj_c https://www.youtube.com/watch?v=4JlBjNhCj_c